Accompagnement de la grossesse

Pourquoi un accompagnement lors de la grossesse ou la naissance peut-il être nécessaire ou souhaité ?

Aujourd’hui, de nombreux paradoxes entourent la grossesse, la naissance et le devenir parents. Présenté comme un processus tout à fait banal, normal, porteuses de joie et de sérénité, l’attente et la naissance d’un enfant sont dans le même temps entourées de multiples précautions médicales, surmédicalisées et parfois mal vécues par les parents.

La grossesse « rose bonbon » présentée à longueur de magazines féminins n’aborde jamais les difficultés que peuvent rencontrer les femmes enceintes, voire leurs compagnons. Il est très mal vu de dire qu’on a du mal à accepter les changements de son corps, que l’on se sent fatiguée, qu’on en a marre des douleurs de la grossesse. Il est quasi-impossible de dire au personnel médical qu’on a peur de l’accouchement, et de l’après, de faire part de ses doutes.

Il est très mal vu de dire que parfois, on a besoin de souffler, http://nygoodhealth.com face à ce nourrisson qui demande beaucoup, qu’on se sent dépassées, impuissantes, incompétentes. Il est très difficile de dire qu’on ne connait pas « le mode d’emploi » tant le mythe de l’instinct maternel est encore puissant.

Autrefois, la naissance se passait « en famille » avec l’accompagnement et l’expèrience de celles qui nous avaient précédées. Aujourd’hui, les jeunes mères sont plus souvent isolées, éloignées de leur famille proche qui pourraient les accompagner, s’occuper un temps du bébé, et permettre à la mère de souffler un peu.

Les exigences faites aux femmes sont nombreuses : mères, épouses, employées modèles, elles doivent tout concilier, avec le sourire !

Aussi, une future ou jeune mère peut éprouver le besoin d’un soutien ponctuel ou plus appronfondi pour aborder plus sereinement ce changement majeur de sa vie.Psychologie périnatale