Bilan psychologique adulte

Le bilan http://www.francemedicale.net psychologique est une évaluation du fonctionnement du sujet, autant intellectuel qu’affectif à un instant de son développement. Il se constitue souvent de deux parties qui évaluent deux aspects différents de la personnalité mais qui dépendent étroitement l’un de l’autre :

  • Un bilan cognitif, intellectuel : Pour mesurer le niveau intellectuel d’une personne, le psychologue dispose de plusieurs tests qui n’évaluent pas le même type d’intelligence. Chez l’adulte, le test généralement utilisé est l’échelle WAIS IV.
  • Un bilan de personnalité : Pour sonder la sphère relationnelle et intrapsychique, les psychologues utilisent des tests dits « projectifs » ou des tests de personnalité. L’analyse de ces épreuves liée au résultat à l’épreuve de niveau, va permettre de comprendre pourquoi et comment le sujet ne peut exploiter au mieux ses ressources intellectuelles par exemple. Le bilan de personnalité évalue les processus affectifs sous-jacents de la personnalité.

Le bilan psychologique est comme une photographie à un moment donné des capacités cognitives et du fonctionnement psychique du sujet. Les résultats sont en effet susceptibles d’évoluer dans le temps selon le développement psychologique et affectif du sujet.
 Comment se déroule un bilan psychologique ?
Le bilan psychologique s’organise en plusieurs étapes :
– un entretien préliminaire permet de cerner la demande et les attentes par rapport à ce bilan, et de recueillir des éléments qui seront inclus dans l’analyse,
– la passation des tests est réalisée en une séance de deux heures.
– un entretien de restitution orale suivi d’un compte rendu écrit et des propositions de prises en charges.
Qui peut demander un bilan psychologique ?
Le bilan est demandé par le sujet, soit spontanément soit sur proposition d’un médecin ou d’un thérapeute.
Souvent, il est demandé lorsque le sujet rencontre des difficultés personnelles ou professionnelles récurrentes.
Le bilan cognitif et le bilan de personnalité sont complémentaires pour mieux comprendre d’où proviennent ces difficultés : difficulté de gestion des émotions liées ou non à un haut potentiel intellectuel, trouble spécifique des apprentissages (dyslexie ? trouble du langage oral ?…), troubles de l’attention, anxiété, difficultés de socialisation… bien que différentes, ces difficultés peuvent se traduire par des ressentis, des vécus et des difficultés similaires.
Le bilan psychologique permettra de mieux comprendre l’origine de ses difficultés et partant, de proposer une prise en charge adaptée.